"Le Havre doit être beaucoup plus présent à Bruxelles"

 

En visite sur le port du Havre, ce 23 octobre, Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, est catégorique : "Joyau pour la France, le port et la région doivent porter et défendre leurs projets à Bruxelles".



Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, au port du Havre ce 23 octobre © Pierre Moscovici
Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, au port du Havre ce 23 octobre © Pierre Moscovici
Le commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l'union douanière a un leitmotiv : "L’Europe n’est pas là pour compromettre les infrastructures mais pour aider à financer des investissements". Pierre Moscovici veut en convaincre les nouvelles régions. Alors, comme l’a demandé en 2014 le président Jean-Claude Juncker, le commissaire prend son bâton de pèlerin pour aller parler d'Europe. Il poursuit son tour de France, initié en 2016 : après le Centre-Val-de-Loire, l'Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et la Bourgogne-Franche-Comté, c’était l’étape normande, ce lundi 23 octobre. 

Faciliter les flux commerciaux 

Invité par le président de région, Hervé Morin, c’est entouré d’une flopée d’élus locaux, de représentants de l’État et de Haropa que le commissaire a fait son étape sur le port du Havre, comme il l’avait fait à Rotterdam, en mai 2016, avant d’aller à Caen dans l’après-midi. Au programme, la visite du hangar Pélican des Douanes où sont contrôlées les marchandises conteneurisées. "Moins de 1 % des marchandises sont contrôlées grâce au dédouanement dématérialisé et il faut moins de quatre minutes pour dédouaner un conteneur", a rappelé Hervé Martel, directeur général du port du Havre. "Faciliter les flux commerciaux avec le reste du monde est l’une des missions des Douanes", a insisté Pierre Moscovici qui s'est aussi réjoui des 38 millions d’euros de stupéfiants saisis au Havre depuis le début de l’année. 
Puis, montée à la passerelle du porte-conteneurs "CMA CGM Africa Four", 228 mètres de long. Ce fut l’occasion pour Louis Jonquière, directeur général de l’entreprise Générale de manutention portuaire (GMP), de rappeler que les opérateurs souhaitent des investissements dans l’extension des quais de Port 2000 : "On se sent un peu à l’étroit".
 


"Le Havre, cinquième port européen, est un joyau pour la France"


Opération séduction pour Le Havre. Antoine Berbain, directeur général des ports de Haropa, évoque les enjeux : "Montrer la croissance du conteneur, à hauteur de + 16,1 % en tonnage et + 13,2 % en EVP à fin septembre, rappeler l’importance de la multimodalité et de l’axe Ouest-Est, enfin insister sur la nécessité d'avoir des subventions". Pierre Moscovici s’est voulu rassurant : "Le Havre, cinquième port européen, est un joyau pour la France. Il a jadis perdu du terrain par rapport à d’autres mais il a beaucoup d’atouts pour remonter. Dès lors qu’il y aura des projets, l’Europe sera là pour aider les investissements". Mais, a-t-il insisté, "pour le financement de leurs projets, il faut que les régions misent sur l'Europe et se dotent d'une force de frappe pour atteindre les institutions. Pour être entendu à Bruxelles, il faut aller à Bruxelles". 
En 2001, le port du Havre a bénéficié d'un prêt de 140 millions d'euros avec la Banque européenne d’investissement (BEI) pour financer Port 2000 et, en 2006, de fonds structurels européens Feder à hauteur de 42 millions. "On peut faire beaucoup plus", a reconnu Pierre Moscovici. Hervé Morin, pour sa part, est catégorique : "Nous devons nous engager pour que des projets comme la chatière soit financés par l’Europe". En septembre 2016, le président de la commission européenne, Jean-Claude Junker, avait annoncé un renforcement du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) 2015-2018 : l’objectif d’investissement passera de 315 à quelque 500 milliards d’euros d’ici 2020.
 

 

Natalie Castetz

 

Mardi 24 Octobre 2017
 
Source : L'antenne des transports.
 

Commentaires(0)

Post a Comment

Image: 

A propos

Centre de formation aux BTS en alternance

Recent Posts

Statistiques portuaires

Statistiques portuaires


By admin / juil 20

Canal Seine-Nord, ça bouge un peu !

Canal Seine-Nord, ça bouge un peu !


By admin / juin 11

Tags

Brand Business Construction Creative Design Develoment Education Food francais Life Logo Love