Marchandises dangereuses : quelles sont les nouveautés de l’ADR 2019 ?

 

Tous les deux ans, la réglementation du transport routier de marchandises dangereuses (ADR) est actualisée. Avec l’obligation de désigner un conseiller sécurité pour tous les expéditeurs, la version 2019 renforce les règles appliquées aux piles et batteries. Elle comporte de nouvelles classifications et dispositions spéciales ainsi que des précisions sur le marquage et l’étiquetage.



© Transports Hautier
© Transports Hautier
À travers son chapitre 1.8.3, la principale nouveauté de l’ADR 2019 est l’obligation faite à tous les expéditeurs de désigner un conseiller à la sécurité. "L’application de cette obligation bénéficie d’une période transitoire jusqu’au 31 décembre 2022", précise Pierre Guillemaut, directeur R&E au sein de l’Aftral. Comme les éditions précédentes, la version 2019 contient également la suppression et la création de nouvelles classifications (n° ONU) présentées le 22 mars lors du salon SITL Europe. Ainsi l’exemption du chapitre 1.1.3.1 b, consacré au transport de machines susceptibles de contenir des matières dangereuses, est supprimée. À la place, de nouveaux numéros apparaissent précisant le type de matières dangereuses contenues dans ces machines.
 


"L’ADR 2019 précise les règles appliquées aux piles et batteries au lithium"


"Dans une limite d’un litre comme pour les tronçonneuses, le code correspondant est l’UN 3363 et le produit n’est pas soumis à l’ADR. Quand les quantités sont supérieures et selon le type de matières dangereuses, douze nouveaux numéros ont été créés en revanche au chapitre 2.1.5, de l’UN 3537 à l’UN 3548. Ils s’accompagnent de dispositions spéciales définissant les éventuelles conditions d’exemption à l’ADR et obligations d’emballage à respecter pour les marchandises de la classe 9".
 
Renforcement des règles sur les piles et batteries

Deux nouvelles classifications font leur apparition pour les solides inorganiques toxiques inflammables (UN 3535) et pour les batteries au lithium installées dans des engins de transport (UN 3536). L’ADR 2019 se distingue d’ailleurs par plusieurs dispositions spéciales (DS) consacrées aux piles et batteries au lithium : DS 188 reprenant les conditions de suremballage et la définition des équipements, DS 670 quand elles ont le statut de déchet pour des transports en vue de leur dépollution, démantèlement, élimination ou recyclage. Les piles et batteries endommagées ou défectueuses ainsi que les modèles considérés comme "prototype" ou fabriqués en moins de 100 exemplaires, sont également soumises à de nouvelles instructions d’emballage (P911-LP906).

Nouveaux marquages

Parmi les autres nouveautés à noter, la modification des critères d’affectation du groupe d’emballage pour les mélanges corrosifs et plusieurs autres dispositions spéciales. Celles-ci concernent la trousse chimique de secours (DS 251) et les moteurs/machines fonctionnant à l’aide d’un combustible (DS 363). "Au-dessus de 1.000 litres, la mention «transport selon la disposition spéciale DS 363» devra figurer sur le document de transport ainsi que le code de restriction tunnel approprié", indique Pierre Guillemaut. Les objets contenant des liquides recevront enfin un marquage précisant au moyen d’une étiquette le sens de déversement, tandis que celui destiné aux matières transportées à chaud devra résister aux intempéries pour garantir leur signalisation pendant toute la durée du transport.
 

 

Érick Demangeon

Commentaires(0)

Post a Comment

Image: 

A propos

Centre de formation aux BTS en alternance

Recent Posts

Les nouveautés de l'ADR au 1er juillet

Les nouveautés de l'ADR au 1er juillet


By admin / avr 11

Le port du Havre investit enfin !

Le port du Havre investit enfin !


By admin / avr 04

Tags

Brand Business Construction Creative Design Develoment Education Food francais Life Logo Love