135 ports dits "millionnaires" contrôlent 84 % du trafic conteneurisé mondial

 

En 2017, pas moins de 135 ports ont achevé l'année sur un trafic conteneurisé supérieur à un million d'EVP. Leur part de marché globale dans le monde s'est élevée à 84 %, contre 58 % en 2016. Si l'Extrême-Orient conserve la part du lion, sa croissance est demeurée modeste l'année dernière. Pour sa part, l'Amérique latine a fortement progressé.



© Shanghai Yangshan
© Shanghai Yangshan
Dans la catégorie des "ports millionnaires", un classement imaginé par le consultant néerlandais Dynamar qui reprend tous les ports ayant enregistré une activité conteneurisée supérieure à un million d'EVP, 9 ports ont fait leur entrée en 2017. Il s'agit de Caucedo, Damiette, Jacksonville, Jinzhou, Las Palmas, Nantong, Tauranga, Valparaiso et Veracruz. 
Pas moins de 15 ports (pour l'essentiel situés en Asie) ont achevé l'année sur un trafic de plus de 10 millions d'EVP. Il s'agit nommément d'Anvers (10,45 M EVP), Busan (20,47 M EVP), Dubaï (15,36 M EVP), Guangzhou (20,36 M EVP), Hong Kong (20,76 M EVP), Kaohsiung (10,27 M EVP), Ningbo (à plus de 24,6 M EVP), Port Kelang, Qingdao, Rotterdam (13,7 M EVP), Shanghai (pas moins de 40,25 M EVP), Shenzhen (25,20 M EVP), Singapour (33,6 M EVP), Tianjin (14,98 M EVP) et Xiamen (10,40 M EVP). On notera donc que deux d'entre eux sont nord-européens et un seul est moyen-oriental. 
Parmi les ports ayant connu une croissance en 2017, les rédacteurs de l'étude en répertorient 110 dont 9 de 25 % et plus. Ainsi, Barcelone a progressé de 34 %, Beibu Gulf (Chine-province de Guangxi) de 27 %, Caucedo de 35 %, Damiette de 40 %, Jinzhou de 48 %. Aux Canaries, Las Palmas (+ 28 %), Southampton, Tangshan (+ 31 %) et Zuhai (+ 38 %) ont également enregistré de fortes croissances. 

Forte chute pour Khor Fakkan 

En 2017, le port de Khor Fakkan, avec un trafic de 2,3 M EVP, est celui qui a connu la plus forte chute. Celle-ci s'est élevée à 45 % par rapport à 2016, année où il avait enregistré une activité de 4,3 M EVP. Toujours au Moyen-Orient, Dammam a reculé de 11 %. 
Aux Bahamas, le port de Freeport est sorti de cette grande famille de ports millionnaires. 
Dans le classement 2017 publié par Dynamar, le trio de tête des millionnaires est resté asiatique. Il est constitué de Shanghai (+ 8 %), Singapour (+ 9 %) et Shenzhen (+ 5 %). Trois ports qui sont suivis de deux autres situés dans la même région du monde : Ningbo (en progression de 14 %) et Hong Kong (+ 6 %).
 


"Le trio de tête pour 2017 est resté asiatique"


Les ports qui ont enregistré une année sans évolution (0 %) sont Balboa (2,9 M EVP), Bangkok (1,5 M EVP), Bremerhaven (5,5 M EVP), Charleston (1,9 M EVP), Kingston (1,5 M EVP), Kwangyang (2,2 M EVP) et Miami (1 M EVP).   
Dynamar note toutefois que, si des volumes conteneurisés fluviaux n'étaient pas repris dans les statistiques portuaires chinoises, nombre de ports du pays ne figureraient pas dans la catégorie des ports millionnaires. 
Dynamar, dans son étude, note que l'Extrême-Orient, avec 382,8 Mt, est la région du monde où le trafic conteneurisé reste le plus élevé. Mais il n'a progressé que de 6 % en 2017. En nombre de boîtes, l'Amérique latine est le secteur géographique où la progression portuaire a été la plus forte. Avec 27,54 M EVP, elle a connu une augmentation de 10 % par rapport à 2016. Le sous-continent indien, avec 22,53 M EVP, a enregistré une hausse de 9 %. Passant de 43,67 M EVP en 2016 à 46,65 M EVP, la Méditerranée a progressé l'an dernier de 7 %. Un pourcentage identique pour l'Amérique du Nord qui a comptabilisé 55,11 M EVP en 2017. L'Europe du Nord a marqué une hausse de 6 %, avec un trafic de 54,27 M EVP. Le Moyen-Orient a stagné l'an dernier, avec une activité de 33,20 M EVP. 
Les deux secteurs au monde où le trafic conteneurisé est le plus faible sont l'Australasie, avec 7,44 M EVP, et l'Afrique, qui a enregistré 6,11 M EVP. Deux secteurs où la progression s'est élevée respectivement à 5 et 6 % 
Parmi les pays ayant connu une activité élevée en nombre de boîtes, Dynamar mentionne les États-Unis (44,10 M EVP, + 7 %), l'État de Singapour (33,66 M EVP, + 9 %), la Corée du Sud (25,73 M EVP, + 6 %), les Émirats arabes unis (19,22 M EVP, bien qu'ayant connu un trafic en baisse de 7 % par rapport à 2016) et enfin l'Espagne (13,39 M EVP, + 6 %). 
Dans son étude, le consultant souligne la forte hausse de Porto Rico (+ 22 %), de la Turquie (+ 12 %), du Vietnam (+ 10 %) et de la Russie (+ 10 %). 
Enfin, au chapitre des opérateurs de terminaux conteneurisés mondiaux, parmi les 10 premiers, le groupe singapourien PSA a vu transiter 48,3 M EVP en 2017, soit 10 % de plus qu'en 2016. Le chinois Hutchison Ports a enregistré un volume de 48,30 M EVP, en hausse de 6 %. Dubai Ports World (DP World) a achevé l'année sur 42,40 M EVP (+ 6 %) et APM Terminals sur un trafic de 39,50 M EVP (+ 6 %). En revanche, avec 27,50 M EVP, Cosco Shipping Ports a vu son trafic reculer de 10 %.
 

 

Vincent Calabrèse

 

Jeudi 19 Juillet 2018

Commentaires(0)

Post a Comment

Image: 

A propos

Centre de formation aux BTS en alternance

Recent Posts

Statistiques portuaires

Statistiques portuaires


By admin / juil 20

Canal Seine-Nord, ça bouge un peu !

Canal Seine-Nord, ça bouge un peu !


By admin / juin 11

Tags

Brand Business Construction Creative Design Develoment Education Food francais Life Logo Love